Yann-Vari Perrot, une âme pour la Bretagne
search
  • Yann-Vari Perrot, une âme pour la Bretagne

Yann-Vari Perrot, une âme pour la Bretagne

Youenn Caouissin

14,00 €
TTC
Quantité

Préface de Mgr Raymond Centène.

   Yann-Vari Perrot (1877-1943) est l’une des plus éminentes figures spirituelles et intellectuelles de la Bretagne éternelle ; et c’est à partir des archives de son père, secrétaire de l’abbé, que Youenn Caouissin raconte avec des mots simples et accessibles à tous la vie, les combats et le martyre de ce prêtre intrépide. Enfance, vocation précoce, création du Bleun Brug (pour promouvoir histoire, traditions, culture et langue celtiques) mais encore héroïsme du brancardier de la Grande Guerre, rien n’échappe à la sagacité du biographe, ni les quarante années de sacerdoce de ce chantre exceptionnel de l’Évangile et des patries charnelles.
   Yann-Vari Perrot apparaît dans la lumière de son rayonnement de prédicateur, d’écrivain, de poète et chroniqueur à l’origine du renouveau de l’académie de Bretagne, du relèvement des chapelles bretonnes, de Landévennec et de la codification de sa langue natale. Une destinée passionnée au service de Dieu et du prochain à redécouvrir d’urgence pour ne pas mourir en déshérités.

   Youenn Caouissin fut baptisé par l’abbé Perrot. Comme toute sa famille, il est élevé dans le souvenir du recteur de Scrignac. À douze ans, il entre aux Scouts bretons Bleimor.
   Passionné par la nature et la vie des animaux, il choisit la profession de taxidermiste-naturaliste. En 1961, il est dans l’équipe fondatrice du Parc naturel régional d’Armorique.
   En 1984, il crée le Conservatoire de la voiture hippomobile ancienne dans la remise de son manoir breton, et en l’an 2000 réalise une exposition sur les « 70 ans de littérature bretonne pour la jeunesse », et notamment sur celle de ses parents, Herry Caouissin et Janig Corlay.
   Il collabore actuellement à plusieurs revues et blogs catholiques et bretons.

Dans la presse

La Nef, n°343, janvier 2022

   En 2017, Youenn Caouissin publiait une somme sur l’abbé Perrot, dont nous avons largement rendu compte en son temps. Ce livre ayant eu le succès qu’il méritait, l’éditeur a demandé à l’auteur de concevoir sur le même sujet un ouvrage plus concis, qui serait publié en format poche. Ce qui fut promptement fait, mais diverses circonstances ont retardé la publication.
   Les qualités du premier se retrouvent, sans surprise, dans celui-ci. L’optique est la même : c’est l’abbé Perrot qui raconte sa vie et explique son œuvre. La présentation est simplifiée mais reste copieuse, même si le précédent demeure indispensable pour connaître en profondeur, par les divers documents qui y étaient joints, la personnalité, les idées et les talents du fondateur du Bleun Brug, du héraut de Feiz ha Breiz, assassiné par les communistes en 1943 alors qu’il venait de célébrer la messe.
   Youenn Caouissin a réalisé ce que son père avait projeté. Avant d’être écrivain, cinéaste, éditeur, Herry Caouissin était le secrétaire et le bras droit de l’abbé Perrot. C’est sa documentation qui a permis au fils d’achever l’œuvre entreprise il y a longtemps par le père, et il est émouvant de voir sur la couverture côte à côte le prêtre et son jeune secrétaire : ce livre est aussi une œuvre de piété filiale.
   Mgr Centène, évêque de Vannes, écrit à la fin de sa préface : «
A une époque où les questions d’enracinement prennent une part importante de l’actualité, où les langues régionales sont mises de côté, les propos de l’abbé Yann-Vari Perrot sélectionnés dans cet ouvrage peuvent avoir une réelle résonance pour les Bretons mais aussi pour bien d’autres, comme un antidote à ce qui est appelé aujourd’hui la cancel culture, antidote à découvrir d’urgence pour ne pas mourir en déshérités.»
Yves Daoudal

978-2-37271-143-2
36 Produits

Fiche technique

Couverture
souple
Date de parution
août 2021
Dimensions
10 x 16 cm (format poche)
Pages
342
Nouveau